Le visuel ou le sonore, quelle est la voie la plus capable de persuader son public ? PoliLingua opte pour les deux et laisse ses clients faire le choix, en offrant des services qui répondent aux deux options : la transcription et le sous-titrage pour ceux qui comptent sur le visuel et le service de voix-off et celui de doublage pour ceux qui considèrent le sonore plus convaincant.

Ayant déjà parle du visuel dans un autre article que vous pouvez trouver sur notre blog, nous nous proposons d’aborder de plus proche les services de voix-off multilingue et le doublage. En qui consistent ces deux services ? A quoi ils servent ? Existe-il une différence entre ces deux ? Comment l’utiliser pour en tirer le maximum du profit ? Nous répondons à toutes ces questions dans la suite de l’article.

Même si ces deux notions sont souvent confondues, le voix-off et le doublage sont des solutions à différentes demandes et qui ont une utilisation et une fonction distincte.

Le service de voix-off est un procède technique qui consiste dans l’incrustation d’une voix étrangère sur une vidéo crée à la base sans son. La voix, narrative d’habitude, intervient au fur et à mesure sur la séquence de vidéo qui se passe dans l’arrière-plan de la voix.

Le doublage implique aussi l’intervention d’une voix sur une vidéo ; cette fois avec la différence que la vidéo était créée avec du son. Dans le processus de dédoublage on ne fait que remplacer la voix originale avec la voix étrangère. Bien qu’il semblerait que le dédoublage est plus simple à réaliser que le processus de voix-off, cette impression est contournée par l’ensemble d’actions à mettre en place afin d’obtenir une vidéo dédoublée.

La voix-off a comme point de départ l’idée de faire passer un message par voix sonore. Ce service est surtout utilisé dans le marketing afin de promouvoir un service/produit. En enregistrant le message par une voix attirante le prestataire fait passer la publicité chez son publique même sans ayant à la base un matériel vidéo. Une fois la voix entendue, elle peut attirer le potentiel client à visiter le magasin, la boutique qui vend des produits, des services. Ayant aussi un impact à long terme, la voix-off utilisée lors d’une campagne de publicité peut cibler son publique d’une autre façon. On entend la voix, et sans le faire consciemment, on capte les paroles qui restent à être déroulées par le cerveau afin de les déposer dans notre tête. On se rappellent d’un brand ou d’un service promu par la société X ou Y le moment venu. Ainsi agit le voix-off dans le marketing. Mais pas seulement le secteur marketing peut passer par ce service. On a encore le domaine de la cinématographie qui utilise le procède de voix-off dans le montage d’un film. La voix des morts, les souvenirs, l’apparition des idées, les séquence où le personnage parle avec soi-même sont aussi mis en scène grâce à ce service. Plus actuelle comme utilisation, la voix-off est utilisée dans le domaine touristique. Dans ce domaine-ci, elle peut représenter la voix qui parle dans les casques du touriste lors d’un tour de la ville ou, combinée à la technologie 5D, la voix qui invite les touristes à faire un tour virtuel dans un citadelle pittoresque ruinée dans le passé.

Quand-au dédoublage, il est presque toujours né de besoin de traduction d’une vidéo. On peut bien évidement passer par le service de transcription et sous-titrage afin d’obtenir la traduction sous forme des sous-titres. Mais si on veut faire entendre son message on fait appel au service de dédoublage. Ce service est utilisé largement dans l’industrie cinématographique dans la traduction vocale des films, dans le marketing et encore dans des entreprises internationales en tant que voie de communication afin de faire passer un message chez les collaborateurs du monde entier. Plus compliqué que la voix-off, le dédoublage demande une synchronisation parfaite entre la voix étrangère et la séquence de la vidéo correspondante. Si dans le cas de la voix-off l’enjeu le plus important est de faire apparaitre sur l’écran la scène qui correspond à l’idée qu’on entend, le dédoublage s’aventure à synchroniser la parole avec le mouvement labiale de la personne qui parle dans la vidéo.

Voyons donc la méthodologie de chacun d’entre ces deux services abordés :

Le service de voix-off :

  • la création d’un script à enregistrer (d’habitude c’est le client qui nous fournit le script et la vidéo correspondante) ;
  • la choix de la voix qui corresponde au mieux à la demande du client (suite à la réception des toutes les indications concernant la voix demandée de la part du client nous envoyons à celui-ci un échantillon des voix qui rassemblent tous les exigences) ;
  • la réalisation d’un fichier SRT contenant le script avec time codes;
  • le travail avec le script (le comédien travaille le script reçu selon les demandes du client concernant le ton, le style de la parole) ;
  • l’envoi des premiers 2-3 minutes enregistrés au client afin de vérifier si le résultat de l’en registration lui convient ;
  • l’enregistrement proprement-dite ;
  • la synchronisation entre l’enregistrement et la vidéo ;
  • la vérification et l’incrustation (selon le cas) ;
  • la livraison du fichier vidéo/audio dans un des formats WMV, TS, MPEG, AVI, etc.

Le service de dédoublage :

  • la réception de la vidéo à traiter venant de la part du client ;
  • la transcription times-codé en langue d’origine de la vidéo incluant la synchronisation labiale ;
  • la réalisation de la traduction times-codé du contenu transcrit ;
  • l’envoi de la traduction au client pour vérifier si celle-ci est à la hauteur de ses attentes ;
  • l’envoi des premiers 2-3 minutes enregistrés au client afin de vérifier si le résultat de l’en registration lui convient ;
  • l’enregistrement de la traduction par le comédien ;
  • la synchronisation de l’enregistrement sur la voix originale ;
  • l’incrustation sur la vidéo ;
  • la livraison dans un des formats WMV, TS, MPEG, AVI, etc.

Ayant à la disposition la technologie qui nous facilite la vie et la performance des services de PoliLingua il vous reste juste à nous contacter et à trouver l’idée qui fait mouche dans la rédaction de votre message pour être le leader du marché dans votre secteur d’activité.